Navigation Menu+

La vie de couple et ses inévitables turbulences

L’évolution des structures familiales donne une importance accrue à la réussite de la vie de couple.
Par ailleurs, cette vie de couple est elle-même plus instable, compte tenu de l’évolution des mœurs.

Désormais le droit reconnaît le principe d’une codirection de la famille; Principe susceptible d’encourager l’équilibre des rôles dans la perspective d’une coresponsabilité assumée et reconnue par les deux parents, même et surtout après le divorce ou la séparation.

De plus, les enjeux propres au couple sont différenciés de ceux liés à la parentalité. La perspective d’un couple égalitaire consiste à poursuivre au sein de la famille par l’homme et la femme, son histoire propre.

La vie commune est pensée comme un itinéraire partagé laissant à chaque membre son propre espace d’accomplissement de sa personnalité. Le couple est désormais fondamentalement responsable de son propre avenir, de sa réussite, de son échec, de sa durée.

Nous entreprenons tous notre vie de couple avec les meilleures intentions du monde, ainsi que les plus beaux rêves. Cependant, la réalité vient tôt ou tard mettre des bâtons dans les roues des meilleurs conducteurs. Et comme on le sait, les séparations se multiplient, faute d’avoir pu régler les problèmes et renouveler l’énergie du départ.

De la même façon qu’on dit à notre époque : personne ne vient au monde avec des aptitudes parentales, on peut aussi dire : personne ne vient au monde avec des aptitudes à la vie de couple.
Certaines personnes ont de bonnes habiletés de communication naturelles ce qui, sans être une garantie de succès, joue un rôle important dans le maintien de l’harmonie. Malheureusement, il semble que ce ne soit pas la norme. La majorité d’entre nous doit développer ces habiletés sur le tas.

Il y a plusieurs étapes importantes dans la vie d’un couple :

  • Après la lune de miel des premiers temps, suit une période où on découvre les facettes moins glorieuses de son partenaire. Ceci donne lieu à des situations où chacun doit apprendre à se laisser voir, et à l’accueillir l’autre tel qu’il est.
  • Vient le temps des conflits de pouvoir qui se font jour assez rapidement entre les deux partenaires égalitaires.
  • Les éventuelles adaptations délicates liées à la sexualité et à ses désirs souvent ambigus.
  • L’arrivée d’un enfant qui implique une adaptation nécessaire face aux besoins d’une troisième personne. Les demandes importantes du bébé viennent souvent en conflit avec le rythme de vie du couple et crée la nécessité d’inventer un nouveau style de vie au quotidien. La résistance au changement de l’un des partenaires peut engendrer une mésentente difficile à surmonter.
  • Sans parler des contradictions entre le monde du travail aux exigences de plus en plus exorbitantes et les impératifs d’une vie familiale aux rôles de moins en moins définis.
  • Les maladies, des conjoints ou des enfants, sont, elles aussi, une épreuve qui peut soit fortifier le couple ou le dissocier.

Pour durer, le couple doit évoluer et s’adapter au milieu de circonstances constamment renouvelées.  Cette dynamique dans laquelle évolue le couple, génère inévitablement des moments de crises indispensables à sa construction. La grande majorité trouve une solution naturelle dans un délai plus ou moins raisonnable.

Mais il apparaît parfois que la solution espérée se fait attendre et fait place à une situation de conflit qui laisse l’un des deux dans une souffrance émotionnelle.  Le couple est alors en situation de déséquilibre et il arrive que l’on soit obligé de faire appel à un intervenant extérieur.

Ce regard extérieur, par la distance qu’il a avec la situation pourra être à même de mieux comprendre les mécanismes qui ont conduit à ce conflit.

Entreprendre une thérapie de couple vise soit à l’amélioration des relations et de la communication, soit à faire mûrir une décision de séparation dans un contexte moins traumatisant.  Elle apporte spécifiquement aux personnes une aide sur le plan de leur vécu affectif, sexuel et relationnel et tente de favoriser une inter-communication et une inter-compréhension. Cette démarche peut les amener entre autres à assumer de façon plus responsable, et de ce fait plus appropriée, le devenir de leur vie personnelle, de leur couple et de leur famille.

C’est un temps de réflexion où il ne s’agit pas de proposer mais de “tenir conseil” c’est à dire, de cheminer pour déceler les failles au sein d’une relation qui, au départ, promettait d’être saine et harmonieuse.

Tous les obstacles que rencontrent les couples sont l’occasion d’apporter un sens à des mécanismes de fonctionnement qu’ils ne comprennent pas étant donné qu’ils les agissent et les répètent tout en les vivant comme inadéquats et  problématiques.  Et c’est justement en identifiant les points d’accord et de désaccord, tout en tablant sur les ressorts positifs de la relation, que l’on arrive généralement à créer de nouveaux schémas relationnels.

Décembre 2012

Valérie ENNEN
Gestalt-thérapeute, médiatrice familiale

Pour en savoir plus sur nos séances de psychothérapie…

Des questions restent sans réponse? Des doutes persistent? N’hésitez pas à contacter le secrétariat! Vous pouvez la téléphoner pour poser toutes vos questions ou prendre un rendez-vous. Si vous préférez, envoyez un email au secrétariat, Cabinet de Gestalt Thérapie Bruxelles à l’attention de Valérie Ennen.

Avec Gestalt Therapie Bruxelles, trouvez l’outil efficace pour vous aider à comprendre, changer, avancer!