Navigation Menu+

La Gestalt, un mot carré pour décrire un processus en rond…

Nos besoins, qu’ils soient physiques, affectifs, relationnels, intellectuels ou spirituels s’organisent tous selon un processus, un cycle psycho-physiologique qui passe par cinq étapes : sensation – prise de conscience – mise en action – contact satisfaisant ou insatisfaisant  – retrait et fin de l’expérience.
Un exemple de processus simple que nous vivons tous les jours est le cycle de la faim : mon ventre gargouille – j’identifie que j’ai faim – je me dirige vers le frigo – je choisis un aliment – je suis rassasié.
Pour illustrer des processus plus complexes, prenons l’exemple d’une maman qui chaque fois que son enfant s’approche d’elle pour recevoir de l’affection, le repousse et lui dise qu’il la dérange.

Progressivement l’enfant va se détacher de son besoin, éviter de déranger et faire l’association que « demander de l’amour dérange ».  Tout au long de sa vie, l’enfant devenu grand risque d’interrompre son processus à l’étape « contact » pour dévier et transformer son besoin, par exemple, en un contact agressif avec sa mère, puis, plus tard, avec les femmes qu’il rencontrera dans sa vie.

Chacun d’entre nous porte en lui une série de besoins insatisfaits et de croyances invalidantes. La conscience que nous en avons se limite souvent à la souffrance qu’ils engendrent et les conséquences qu’ils entrainent dans nos vies et ceux-ci se font  la plus part du temps à notre insu.

La Gestalt-thérapie ne vise pas tellement à expliquer les origines d’un problème mais à prendre conscience de la façon dont il est organisé maintenant et qu’elles en sont les répercussions dans nos expériences de vie actuelles.  Il ne s’agit pas tant de « savoir pourquoi » mais de « sentir comment », comment nous restons dans des situations insatisfaisantes, comment nous construisons nos relations, comment nous élaborons nos systèmes de défenses et surtout comment nous pouvons nous en libérer.

A partir de l’expérience actuelle de la rencontre thérapeute-client, dans l’ici et maintenant de la séance, la Gestalt-thérapie nous permet de ré-expérimenter et de comprendre nos processus pour prendre conscience de nos blocages et insatisfactions.  Nous pouvons alors modifier et élargir le champ de nos possibles et utiliser avec satisfaction le potentiel siégeant en chacun de nous.

La Gestalt s’adresse à toutes personnes qui rencontrent des difficultés de vie qu’il s’agisse d’un deuil, un divorce, une rupture de carrière ou une réorientation, un épuisement professionnel, des blocages relationnels ou affectifs mais aussi la dépression, les troubles anxieux et les problèmes psychosomatiques.

Décembre 2012

Valérie ENNEN
Gestalt-thérapeute, médiatrice familiale

Pour en savoir plus sur nos séances de psychothérapie…

Des questions restent sans réponse? Des doutes persistent? N’hésitez pas à contacter le secrétariat! Vous pouvez la téléphoner pour poser toutes vos questions ou prendre un rendez-vous. Si vous préférez, envoyez un email au secrétariat, Cabinet de Gestalt Thérapie Bruxelles à l’attention de Valérie Ennen.

Avec Gestalt Therapie Bruxelles, trouvez l’outil efficace pour vous aider à comprendre, changer, avancer!